Encore des pensées

Mais surtout les miennes

Interstellar : Après l'avis des experts en sciences....

11/11/2014 ⋅ Aucun commentaire

Par Seb

Interstellar est un grand film de science-fiction. Chacun est libre d'aimer ou de détester. Mais inévitablement, comme pour tous les films de science-fiction qui font un minimum d'entrées, on nous sert à toutes les sauces une tripotée d'experts qui nous démontrent par A plus B que non, ce n'est ni réaliste, ni possible. Ces experts sont tous d'éminents scientifiques.

Mais il est un expert, ou même un type d'expert, qui n'est absolument jamais consulté, et que j'estime juste d'écouter.
Aujourd'hui nous lirons donc l'avis de l'expert en fiction (autoproclamé) que je suis.

La grande question n'est donc plus pour moi : Interstellar est-il scientifiquement crédible? Mais plutôt : Interstellar est-il fictionnellement crédible?
Penchons-nous sur la définition de fiction selon le Wikitionnaire
  1. Invention fabuleuse
  2. Narration de faits fictifs
La réponse, bienheureuse évidence nous saute alors aux yeux :

OUI !

Oui, Interstellar est une fiction digne de ce nom ! Une vraie, une où on nous montre des choses qui n'existent pas. Où on nous parle de chose qui n'existent pas. Sous cet angle de vue, ce film est aussi fictionnellement crédible que Zero Theorem ou Barbie et la magie des perles.
Les esprits chagrins me rétorqueront que ce n'est pas une fiction mais une œuvre de science-fiction. Ha. Zut.

Wikipedia, éclaire nous donc, science-fiction :
La science-fiction est un genre narratif principalement littéraire et cinématographique structuré par des hypothèses sur ce que pourrait être le futur ou ce qu'aurait pu être le présent voire le passé.

Puis, hypothèse :
Une hypothèse est une proposition ou une explication que l'on se contente d'énoncer sans prendre position sur son caractère véridique, c'est-à-dire sans l'affirmer ou la nier. Il s'agit donc d'une simple supposition, appartenant au domaine du possible ou du probable.

Donc la science-fiction est un genre basé sur une simple supposition?
Nous voilà donc rassuré, Interstellar est donc bien une oeuvre de SF. Ouf, mais alors, pourquoi tous ces débats sur le net? Parce que c'est plus facile que de s'interroger sur les sous-entendus poétiques et philosophiques et d'admettre que, comme le dit l'excellent Korben, ça manque un peu de rêve et de poésie au fond de ton petit coeur. Et aussi pour que certains critiques justifient leur salaire (misérable, j'en suis certain).

Aucun commentaire