Encore des pensées

Mais surtout les miennes

Bref, j'ai voulu m'acheter un jeu vidéo PC.

15/02/2015 ⋅ Aucun commentaire

Par Seb

Récemment, je me suis acheté un ordinateur. Un gros, un puissant, un cher. Un qui rend les copains jaloux. Du coup, pris d'un sentimentalisme exacerbé, je me suis dit : tiens, c'est cool, du coup tu vas t'acheter un jeu vidéo !
Oui bon ça parait con comme ça, mais dans la phrase le point étonnant c'est pas "jeu vidéo" mais "acheter". Depuis que je suis en âge de télécharger, je télécharge. Oui, mea culpa, je n'ai pas acheté un seul jeu vidéo depuis plus de 15 ans. Oui, j'ai tout téléchargé, pour des raisons idéologiques comme pratiques ou économiques. Mais ça, c'était avant.
Du coup, avec le soulagement du mec qui respecte la loi, qui ne tremble plus devant chaque policier qui pourrait découvrir l'infâme voleur qui se cache en lui, je m'en vais faire un tour dans les magasins du coin.

Pour commencer, je suis allé dans deux magasin d'occasion genre easy cash ou cash xpress. Ils ont des jeux, mais le plus récent date de 2006. C'est le jeu, vu le type de produits, on est dans de l'occasion. Naïvement, je fais ensuite les deux supermarchés qui sont près de chez moi. Là c'est plus simple, aucun jeu pour PC. Il y a un rayon entier de jeux pour toutes les consoles, mais pas du tout de PC.
Un peu étrange, je commence à me poser des questions mais bon, je suis rassuré, il y a un micromania pas loin. Un magasin spécialisé dans le jeu vidéo. Je vais enfin pouvoir trouver mon bonheur !

J'y rentre. Il me faut une bonne minute pour localiser les jeux pour PC. Il y a dix jeux différents. Oui, DIX !! Dont aucun ne m'intéresse, évidemment. Là je commence à sérieusement m'interroger. Pourquoi? La réponse est logique. Le jeu vidéo pour PC tend à se dématérialiser un maximum grâce à des systèmes comme steam, pour ne pas les citer. Evolution du marché, c'est le futur. A priori d'après beaucoup de mes amis c'est assez intéressant, des promos, des cadeaux, on télécharge son jeu, on joue, c'est super !
Mais, car il y a un mais, malgré le fait que j'habite dans une agglomération de plus de 100 000 habitants, je ne suis ni fibré, ni câblé, et je suis en bout de ligne adsl (plus de 4500m...), ce qui fait que j'ai un débit entre 1 et 2 Mb/s. Pour être plus concret, un jeu comme Call Of Duty : Ghost, pèse pas loin de 40Go. Ce qui représente environ 3 jours de téléchargement pour moi avec ma connexion internet complètement occupée par ce téléchargement donc plus aucune navigation, musique, internet quoi, ou alors très très trèèèèèès lente.

Il y a la Fnac aussi, je me dis que eux, ils doivent en avoir ! Mais comme j'ai déjà perdu assez de temps dans ma voiture à faire le tour des magasins et que celui-ci est un peu plus loin, je rentre chez moi et je vais sur leur site. Les 5 premiers jeux vidéos qui m'intéressent et qu'ils ont en catalogue ne sont pas disponibles dans le magasin de ma ville. Il faut donc les commander (ou faire 300km).
Donc j'aurais mon jeu dans 2 ou 3 jours, au mieux. Idem, pour amazon ou tout autre site internet.

Donc moi, mes vieux démons me reprennent, et je me dis que quitte à devoir attendre 3 jours pour avoir mon jeu, autant le télécharger illégalement, je l'aurai aussi (peu) vite, et gratuitement s'il vous plait. Il sera dépollué de tous les dispositifs anti copie de m
  • **, je pourrai jouer offline, ce qui est de plus en plus rare.

Je n'ai pas envie de philosopher trois heures pour savoir si c'est de la faute de l'éditeur, du distributeur, du développeur, ou de la grand mère de ma voisine. Ça me gonfle, et j'ai le terrible sentiment d'être vraiment un CONsommateur parmi d'autres, c'est à dire (je traduis), depuis l'avènement de l'iphone, un connard. Cet article n'est pas une croisade anti iphone, mais je considère que c'est Apple qui a réussi à imposer comme standard ce fantasme fou d'inverser le système. Le client était roi et l'industrie s'y adaptait. Maintenant, le client est un sombre crétin, un connard à qui on impose des procédés de plus en plus idiots, aveugles ou carrément liberticide, juste dans le but d'augmenter les marges déjà généreuses de ces gens là. (on appelle ça optimiser la chaîne de production ou de distribution, un truc dans le genre).
Bien sûr, si j'avais eu la fibre optique ou une connexion valable, j'aurais pu faire comme ils ont décidés qu'il faut que tout le monde fasse. Je pense que je ne suis pas seul à avoir ce profil de "petite" connexion. Loin de là, ça me conforte donc et légitime mon coup de gueule.

Donc messieurs qui investissez (perdez) des millions dans la chasse au pirate, aujourd'hui, j'ai voulu rentrer dans le rang, vous m'en avez dissuadé en rendant le système payant bien plus contraignant que le système gratuit. Ça n'est pas nouveau, mais je viens de le revivre, alors c'était l'occasion !

Un jour plus tard. Un ami m'a donné un jeu qu'il avait acheté (60€ quand même). J'ai voulu l'installer, il me faut installer steam et taper le code. Je m'exécute. Ha, ce code a été associé à un autre compte steam. Je ne peux donc pas y jouer. Il faut que mon ami me donne aussi son compte steam. Il a payé un jeu 60€ et il n'en est pas propriétaire puisqu'il n'est pas libre de le prêter ou donner à qui il l'entend. Bien sûr, on ne parlera pas du marché de l'occasion, tué dans l'oeuf.

Je suis finalement allé à la Fnac. Il y avait un peu plus de choix de jeu, il y en avait une trentaine. Il n'y avait pas les jeux que je voulais, mais bon j'en ai trouvé deux qui me plaisaient, je les ai donc acheté. L'un d'entre eux est un jeu Origin, qui s'est installé, a fait une petite mise à jour de 200Mo, et j'ai pu jouer. L'autre est un jeu Steam. Je l'ai installé, puis il a réclamé une update de 11Go. Oui oui, 11Go. Sachant que je me suis déplacé pour acheter le jeu pour éviter tout download car, pour tout vous avouer, ma connexion est en carafe (changement de FAI) et je vais sur le net depuis mon forfait mobile free 20 Go, sur lequel j'ai consommé 16Go, je n'ai donc plus assez de fair use pour télécharger la mise à jour OBLIGATOIRE du jeu. Mon forfait se remettra à 0 le 03 février, on est le 16 janvier. Je pourrais donc jouer au jeu que je viens d'acheter dans 15 jours. Evidemment, je collectionne les coups de malchance, mais je considère qu'il serait normal, avec ou sans connexion internet, surtout que le multijoueur m'attire moyennement, que je puisse installer mon jeu, et y jouer ! (au pire, la connexion internet pour activer le jeu, et puis basta) Qu''il nécessite une mise à jour, je veux bien, mais que je ne puisse pas jouer avant, c'est fort. Vraiment fort.

C'est bien ça, je suis un CONsommateur. Je ne vais pas le rester longtemps, c'est sûr.

Sur ce, joyeuse pâques, et vive la France.

Aucun commentaire